Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris

Livres

Terre Vivante Livres - librairie - Livres

Editions Terre Vivante - Auteur - Guy Avril

Guy Avril

Issu de la terre, dans une famille d'agriculteurs fermiers, je suis retourné à cette terre dès que cela m'a été possible.
Je ne projetais pas d'être médecin, puisque je voulais être vétérinaire. Le destin m'a amené à une plus grande réussite en médecine. J'ai aimé et je me passionne toujours profondément pour ce métier, car j'aime les gens, et au-delà de la technique scientifique, il faut avoir une grande compassion.
Je crois profondément que l'on ne guérit pas simplement avec ce que l'on sait, mais aussi avec ce que l'on est : c'est à dire par notre présence à l'autre, afin de lui être utile, et de lui donner envie de connaître et peut-être de se passionner dans des domaines de la vie qu'il n'a pas explorés jusque-là.
Je pense simplement que si nous pouvons apporter un peu de bonheur et de paix aux autres, c'est là le véritable but et le sens profond de notre vie.
Le spirituel est avant tout le sens que nous donnons à nos actes et lorsque le sens spirituel de notre vie est touché, il y a des impacts directs sur notre santé somatique et psychologique.

________________________________________


Après mes études de médecine généraliste et urgentiste, je me suis installé à la campagne et je me suis aperçu très vite que les patients qui consultaient en même temps des naturopathes, phytothérapeutes... guérissaient plus vite de beaucoup de maladies.
Après trois années d'études de phytothérapie et aromathérapie à Paris et quatre mois à Shanghai (Chine) pour apprendre la médecine traditionnelle chinoise, j'ai pris conscience que la vie était une énergie circulante, et que chaque fois que cette énergie était bloquée, s'établissait une douleur et souvent une maladie.
Pour comprendre comment chacun fonctionne, sur le plan psychologique, j'ai appris l'astrologie pendant six années et fait une thèse sur l'"Analyse Astrologique en médecine".
La vie est multifactorielle et les maladies aussi. Mon sentiment, à ce jour, c'est que les maladies seraient dues pour 30 à 40 % à notre assiette (nutrition) et pour 60% à nos émotions éprouvées face à l'environnement familial, conjugal, affectif, professionnel, social...
Actuellement, je fais toujours mes recherches pour ce qui pourrait être essentiel pour l'alimentation, mais aussi en médecine quantique car tout est énergie (une pensée se traduit par l'émission d'énergie, une émotion également... le fonctionnement de chaque tissu, chaque organe, chaque cellule, émet de l'énergie). nous vivons dans des champs d'énergie parfois néfastes. L'énergie se manifeste par des vibrations dotées d'une longueur d'onde et d'une fréquence, qui peuvent varier à l'infini afin d'exprimer toute chose.

 

Pour moi il y a non seulement une écologie "extérieure", mais aussi une écologie "intérieure". S'occuper de l'écologie "intérieure" c'est avant tout absorber des produits issus de l'agriculture biologique, cuisiner naturellement et sainement en évitant les mauvaises sources d'énergies. Comme en toute chose, ce qui est le plus vrai, est le plus simple. J'ai toujours expérimenté moi-même les choses avant de les enseigner à mes patients, avec les nuances que chacun est différent.
Ensuite, nous devons nous occuper de nos mémoires "émotions" afin de les réduire, toujours par des moyens simples et naturels.
Bien sûr c'est au plus grand nombre d'entre nous de s'occuper de l'écologie "extérieure" avant qu'il ne soit trop tard.
Les deux écologies vont de pair et sont capitales pour notre santé. Inutile de rappeler les nombreuses maladies causées par les pesticides, insecticides, engrais chimiques, antibiotiques, cortisone, hormone de croissance...
Au cours de mes missions (Amérique du sud, Inde, Mongolie...), j'ai beaucoup appris auprès des peuples premiers vivant en pleine nature. Ils ont été pour moi une leçon d'évidence et de simplicité.
Le changement global ne peut se faire qu'à partir des personnes ; et c'est en convainquant le plus grand nombre que les choses pourront changer. J'ai organisé dans mon village de Fouquebrune (16) depuis 2002 une foire bio qui se perpétue chaque année. Il y a toujours un pôle commercial, un pôle culturel, un pôle festif. Le succès est réel, bien que la région se situe dans une zone de cultures intensives.

Pour chacun des livres écrits à Terre vivante, quelle a été votre motivation pour les sujets ? Quelles expériences vous ont permis de nourrir les thèmes abordés ?

Pour ce qui est du livre 22 épices pour préserver sa santé, c'est en apprenant la médecine ayurvédique (Ayur:vie, vedique:connaissance) que j'ai vite pris conscience que les épices pouvaient être utilisées à la fois dans un traitement curatif et préventif. La moitié des composants d'un traitement dans cette antique médecine indienne, sont toujours des épices.
Pour l'analyse scientifique d'aujourd'hui, il est aisé de connaitre leurs composants et ainsi leurs différentes propriétés.
Pour moi qui suis phytothérapeute, c'est un véritable plaisir d'utiliser les épices en cuisinant et savoir que l'on contribue à garder la santé. Je pense qu'à partir de ce moment-là, il est utile de le faire connaître aux autres afin de contribuer à leur santé et à leur bien-être.

Pour le livre L'épeautre, source de vitalité, ma conduite alimentaire pourrait se résumer, comme l'annonce souvent le Docteur Tal Schaller, aux trois V :
- Végétarien, le plus possible
- Vivant (plantes fraichement cueillies, cuisinées non réchauffées, et fraichement préparées)
- Varié car nous devons rester conviviaux
Après les épices, j'ai réfléchi à ce qui pourrait-être important pour rester dans une alimentation équilibrée, simple et à tendance végétarienne.
C'est en me plongeant pendant une année dans la médecine de Sainte Hildegarde de Bingen (Abbesse du 12e siècle en Allemagne) que j'ai compris toute l'importance de l'épeautre.
Nous connaissons actuellement parfaitement sa composition et toutes ses propriétés annoncées il y a 900 ans. Par sa composition complète, vous ne serez pas carencé lorsqu'il y aura de l'épeautre dans votre repas.
De plus, cette céréale me rappelle mon enfance, où par besoin d'économie, le pain était la base de l'alimentation et qu'avec les farines de céréales, il s'inventait beaucoup de desserts. Mais il ne s'agissait pas d'épeautre, mais de blé ou de maïs, dont on connait aujourd'hui les possibilités de constituer des maladies d'encrassage.
Vous découvrirez qu'avec l'épeautre, il n'est rien de cela, mais d'une source d'énergie et de santé.

Le livre La santé naturelle avec les huiles essentielles, m'a paru comme une évidence : j'ai soigné de nombreuses pathologies avec des formules d'huiles essentielles tout au long de ma carrière ; celles-ci peuvent être réellement utiles aux êtres vivants et à leur santé.
Les huiles essentielles sont bactéricides (tuent les microbent), bactériostatiques (empêchent leur développement), virucides (tuent les virus), antifongiques (tuent les champignons) ; de plus, elles boostent l'immunité, évitant ainsi au patient de retomber malade.
Si leur principal lieu d'action est l'infection, elles agissent dans bien d'autres domaines ; ainsi, elles peuvent être utilisées comme antiinflammatoires, antioxydants, antihémorragiques, pour améliorer la circulation, la prostate, les états d'anxiété, de dépression, de perte de dynamisme et de vitalité, des états bien fréquents dans notre société générant le stress.
Mon expérience m'a montré que les huiles essentielles sont efficaces dans tous ces domaines. Sachez qu'elles sont également utilisées pour traiter les infections et parasitoses de végétaux et animaux.
Cependant, se soigner avec les huiles essentielles demande une grande précaution : il est impératif de bien prendre connaissance des interdictions et modes d'utilisation avant tout usage ; les huiles essentielles représentent le plus subtil du végétal, mais aussi parfois le plus dangereux pour les non-avertis et non-expérimentés.

Pour le livre  Mes recettes détox super-gourmandes, je me suis rendu compte dans ma pratique quotidienne que demander aux gens de changer de régime, alors que leurs maladies dépendaient à 90% de leur alimentation, était pour eux, une chose difficile, quasi impossible. Même en leur demandant de le faire progressivement, en diminuant chaque jour ce qui leur était interdit et en rectifiant au fil du temps, il y a toujours un sentiment de frustration, même en leur expliquant que ce qui est bon en bouche, n'est pas forcément bon pour la santé. Les recettes de Marie Chioca, qui sont faites pour purifier l'organisme d'un temps plus ou moins long de dérive alimentaire, sont là pour prouver qu'il est possible, d'accéder à un nettoyage de l'organisme, de suivre un régime de bonne santé et en même temps d'avoir du plaisir en bouche.
Les données actuelles de la science nous font connaître les causes communes à toutes les maladies, allant du cancer aux maladies cardiovasculaires, au diabète de type I, à l'obésité et aux maladies neurodégénératives comme la maladie d'Alzheimer : il s'agit de la caséine du lait de vache et des protides animaux (Enquête Campbell), sans oublier la pollution chimique introduite depuis 40 ans dans nos assiettes.
Les recettes Détox sont un moyen de nous nettoyer, mais aussi de nous habituer à changer notre alimentation, car après plusieurs cures de Détox, vous comprendrez aisément qu'il est préférable d'éliminer tous les aliments causant la fatigue, le manque de forme et finalement la maladie. Etre en bonne santé, ça passe par apprendre à manger SAIN. Il n'est jamais trop tard pour changer et opter pour une alimentation saine, car si vous attendez d'y être obligé, cela voudrait dire que vous êtes malade.
A ce moment-là, il faudra tout de même adopter des aliments qui donnent et qui restituent la santé : ce que l'on ne vous dit jamais !

Pour le livre La santé naturelle avec l'apithérapie, déjà avant de connaître et d'utiliser l'apithérapie, j'ai toujours été fasciné par la vie des abeilles. Elles sont une leçon de civilisation; Virgile, dans les Géorgiques, disait : "Seules, elles élèvent leur progéniture en commun, habitent une cité commune et sont soumises à des lois ; seules, elles ont une patrie et une demeure fixe. Prévoyant les besoins de l'hiver, elles travaillent en été et mettent en commune les trésors qu'elles ammassent...". Modèle de société où chaque individu joue un rôle différent selon les étapes de la vie, mais toujours toute la ruche travaille avec ardeur. A quel roi obéissent-elles ?
En tant que médecin et à titre personnel, j'ai toujours été frappé par l'amélioration que pouvait procurer certains produits de la ruche :
le miel sur les brûlures légères, les coups de soleil, les petites plaies, ulcères et escarres, la propolis sur les angines, phrayngites par ses effets anti-inflammatoires et anti-infectieux, le pollen sur l'hypertrophie de la prostate avec amélioration des signes urinaires, la gelée royale pour dynamiser le corps et protéger de l'immunité.

Etre édité par Terre vivante, cela a peut-être pour vous un sens particulier ? Pouvez-vous nous en parler ?
Oui, cela a tout à fait un sens profond pour moi. L'éthique de Terre vivante me correspond pleinement. J'ai visité les jardins du Domaine de Raud. Je suis vraiment en concordance avec ce qui y est pratiqué, dans les techniques de jardinage et dans la réalisation de la biodiversité, le tout dans un environnement protégé de la pollution.
Pour l'impression de ses livres, Terre vivante utilise du papier recyclé; cette précaution n'est pas réalisée à une assez grande échelle pour la protection de nos forêts.
L'ensemble des livres édités par Terre vivante correspond à un thème bien défini : prendre soin de la Nature, afin de l'utiliser au mieux, pour la nourriture, la santé ; préserver l'environnement, en donnant une place prépondérante aux végétaux, et sauver tout ce patrimoine naturel pour les générations futures. Ce sont des sujets qui me préoccupent quotidiennement dans mon métier de praticien de santé.

Que ce soit dans vos gestes quotidiens de votre vie professionnelle ou de votre vie personnelle, pouvez-vous nous donner des exemples de ce que vous faites en matière d'écologie qui pourrait intéresser nos lecteurs ?
Au niveau professionnel, ma première attitude, devant les maladies avancées, telles que le cancer, ou les maladies dégénératives, est des rectifier la conduite hygiéno-diététique des malades. La médecine d'aujourd'hui ne s'occupe plus de cela, par manque de temps peut-être... Comme je vous l'ai dit, une grande partie des causes des maladies est dans l'assiette.
Bien sûr mes conseils vont vers le bio, vers une tendance la plus végétarienne possible, et un équilibre en acides aminés, ce qui est indispensable. J'invite le plus possible mes patients à prendre goût à faire un jardin potager quand cela leur est possible, avec des méthodes simples et écologiques.
Je leur apprends aussi quelques plats simples mais équilibrés en minéraux, vitamines, enzymes, glucides, lipides et protides.
Au niveau personnel, je fais mon jardin potager, comme vous l'avez compris, en respectant la rotation des plantes dans les parcelles, et avec engrais biologiques, en essayant de connaitre au mieux les besoins de chaque plante.
Dans la mesure du possible, je respecte les phases de la lune ; par exemple, semer les pommes de terre en lune descendante, et en signe de terre (taureau-vierge-capricorne) puisque la pomme de terre va croitre en terre. Ce qui pousse hors-sol, tels que les haricots verts, petits pois, je choisis la lune en signe d'air (gémeaux-balance-verseau) et en phase ascendante. En fait, l'astrologie fait partie des sciences qui nous aident à comprendre les lois cosmiques qui nous régissent.
Au point de vue nutrition, je n'accorde que peu de confiance à l'industrie agro-alimentaire; je préfère prélever tous les légumes dans mon jardin. Je fais également mon pain à la farine d'épeautre bio et mange souvent de l'épeautre en grains. Je suis devenu pratiquement végétarien avec le soucis d'être équilibré surtout en acides aminés.
Par ailleurs, j'essaie d'alterner l'exercice physique et l'exercice intellectuel dans ma vie quotidienne.

 


Découvrez comment Guy Avril soigne les maladies en cuisine derrière les fourneaux.


Editions Terre Vivante - Guy Avril

Prochainement
Livre Gourmandises insolites !

Gourmandises insolites !

60 recettes glanées au jardin mais pas que...

Sylvie Fouquet
Sylvie Hampikian

12,00 €


Découvrez les auteurs des Editions Terre Vivante
Kate Wood

Recherchez un auteur

Annonces

 

Déposez votre petite annonce

 

Espace publicité | Espace revendeurs | Faire un lien vers nous
© 2008 Terre vivante