Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris

Livres

Terre Vivante Livres - librairie - Livres

Editions Terre Vivante - Auteur - Frédérique Chartrand

Frédérique Chartrand

D'origine québécoise, Frédérique Chartrand habite dans le Sud de la France depuis 7 ans. Elle est créatrice et photographe culinaire, et a l'obsession du bon produit. Elle milite pour une cuisine citoyenne et cherche l'aventure humaine qui se cache derrière chaque ingrédient, chaque recette.

Frédérique travaille pour différentes marques alimentaires et anime un blog cuisine, BioRecettes.com, où elle publie ses dernières créations culinaires.

Retrouvez Frédérique Chartrand sur des salons, en librairie, pour des dédicaces, etc. Toute l'actu dans l'agenda de Terre vivante

 

 

 

 


"Les céréales est un sujet qui me tient beaucoup à coeur pour la simple et bonne raison qu'elles sont au centre de la cuisine saine et bio. C'est beaucoup grâce à elles si on peut agréablement et facilement réduire notre consommation de viande au quotidien. Et quand on se plonge dans le sujet, on est surprise par la richesse de l'offre! Il y a de quoi varier les menus tous les jours! ..." lire la suite...

Livre - Je brunche bio - Terre vivante

"Que le chemin est long entre le moment où l'idée du livre germe dans ma tête et le moment où je vous le présente. Faire un livre n'est pas une mince affaire. Surtout quand c'est le premier et qu'on se donne le challenge de tout faire: recettes, photos et textes.
Maintenant je le tiens dans mes mains et je souffle (un peu...). Lors de la préparation de ce livre je suis passée par toute la palette des émotions: (...)
" pour lire la suite : cliquez ici...

tartare rouget camaieu - frederique chartrand

 

 

 

Frédérique Chartrand a remporté le 1er prix
du Concours International de la Photo Culinaire 2011

dans la catégorie blog pour sa photo de "Tartare de rouget en camaïeu".
Un grand bravo !

 

 

 


 

 

Frédérique, vous publiez votre trois premiers livres, Je brunche bio, Je sais cuisiner les céréales et Je cuisine bio, rapido presto ! aux éditions Terre vivante. Qui êtes-vous? Comment en êtes-vous venu à vous intéresser à l'écologie en général et aux thématiques que vous traitez en particulier?


Je suis québécoise et j'ai la trentaine. J'habite dans le Sud de la France depuis 8 ans. Je suis créatrice, photographe et consultante culinaire. J'ai l'obsession du bon produit et milite pour une cuisine citoyenne, accessible à tous.
J'aime la lumière naturelle, la porcelaine japonaise, sentir les bons vins, jardiner, manger de la crème d'anchois et faire mon marché aux halles. Je déteste les livres de cuisine sans illustrations et je peux devenir infernale lorsque l'on me sert un mauvais repas au restaurant !
Ma passion pour la cuisine est née d'une histoire d'amour avec la gourmandise ! D'aussi loin que je me rappelle, j'ai toujours - et surtout - aimé manger.

Mais pour moi, la cuisine prend un sens qui dépasse la dimension épicurienne. Ce que j'aime avec la cuisine c'est qu'elle permet des échanges pacifiques et de qualité entre les êtres humains. Je conçois la cuisine presque comme un acte politique. La bonne cuisine adoucit les mœurs et ouvre le cœur.

 

 

Quelles ont été les expériences qui vous ont permis de nourrir les thèmes abordés dans Je brunche bio ?


Je suis nord-américaine (québécoise) et les brunchs font partis de ma culture culinaire. Chez moi le brunch est une occasion de rencontre, de partage avec la famille ou les amis.
Je garde de fabuleux souvenirs de brunch, à la fois simples et très chaleureux.

C'est pour faire connaître cette agréable habitude aux français que j'ai écrit ce livre. Connaissant leur penchant pour la bonne bouffe et les longues discussions à table, je suis persuadée que le brunch - bio de surcroît - les séduira en un clin d'oeil.

 

 

Votre 2e livre, Je sais cuisiner les céréales !, est sorti début janvier 2012. Cuisiner les céréales, cela demande du temps ?

Oui et non. Certaines céréales peuvent s'utiliser telles quelles : le kasha par exemple (sarrasin rôti), comme du poivre, sur des légumes cuits à la vapeur. Le boulgour et le couscous de Kamut cuisent aussi très rapidement. Sinon, il est vrai que beaucoup de céréales prennent du temps à cuire. Mais l'effort en vaut tellement le coup ! Il est possible aussi de les cuisiner en plus grande quantité et de les congeler ou de les garder pendant 3 jours au réfrigérateur. L'autocuiseur permet aussi de gagner du temps.

 

 

Etre édité par Terre vivante, cela a peut-être pour vous un sens particulier. Si oui, pouvez-vous nous en parler ?


Pour moi Terre vivante fait parti des rares maisons d'édition en France à avoir une démarche 100% cohérente.Car, en plus d'être écologique pour les choix des sujets traités et la confection des livres (papier recyclé, encres végétales ...), l'équipe de Terre vivante soigne la relation humaine avec ses auteurs. Et pour moi, une démarche écologique commence avant tout par cela.

 

 

Y-a-t'il un fil conducteur entre les ouvrages que vous avez publiés à Terre vivante ?


Le fil conducteur de mes ouvrages c'est toujours la recherche d'originalité et d'authenticité. Avec mes livres, j'essaie de surprendre agréablement, sans déstabiliser, en cuisinant des aliments bruts et bons pour la santé. Le plaisir des sens reste au centre de ma démarche.

 

 

Que ce soit dans les gestes quotidiens de votre vie professionnelle ou de votre vie personnelle, pouvez-vous nous donner quelques exemples de ce que vous faites en matière d'écologie qui pourrait intéresser nos lecteurs ?


Je n'ai pas trop le sens du sacrifice. Ce n'est donc pas par contrainte que je suis écolo mais par nature.
J'aime manger et cuisiner bio, j'aime me déplacer en vélo, j'ai aimé allaiter mon fils, ...
Je fais tout cela parce que je prends du plaisir à le faire. L'écologie devrait être synonyme de plaisirs plutôt que d'obligations.
Ma bête noire reste toujours le bain... Mais j'ai prévu de l'enlever pour régler le problème!

 

 

Vous retournez au Québec ; si vous aviez 3 produits à emporter de France, lesquels seraient-ils ? Pourquoi ?

  • Des kakis! J'en suis folle! J'aime leur couleur, leur goût et même leur texture! J'ai découvert ce fruit à mon arrivée en France et c'est devenu mon favori. J'aime aussi le fait qu'ils ne se conservent pas. La saison est très courte, du coup on les attend avec impatience. Le plaisir est décuplé!
  • Des tellines! Ce petit coquillage est extraordinaire. Son goût est d'une finesse indescriptible. C'est mon apéro favori! Et puis les tellines ne se pêchent qu'à pied et de façon artisanale. Ce qui s'ajoute à son charme.
  • Une bouteille de Villa Licas ! Le vin rouge biodynamique Villa Licas est produit par le Domaine Mas des Garrigues dans le Gard. Il existe depuis le Ve siècle!!! Pour une Nord-Américaine comme moi c'est impensable! Le Québec n'était même pas habité à cette époque, alors que vous faisiez déjà du vin! Ce vin est élégant, ample, harmonieux et puissant. En plus d'être biodynamique, il est élevé en barrique et non filtré. Je suis totalement fan...

 

 

Vous revenez du Québec ; si vous aviez 3 produits à emporter avec vous pour la France, lesquels seraient-ils ? Pourquoi ?

  • Du sirop d'érable ! C'est cliché mais que voulez-vous! Une québécoise ne peut pas survivre sans sirop d'érable. J'en met partout, même sur mes œufs brouillés (essayez c'est vraiment bon!). En plus, c'est un sucre qui est bon pour la santé (en quantité raisonnable évidemment). Je pourrais dépenser une fortune pour une bouteille.
  • Une flacatoune ! Le Québec s'est fait une spécialité en bières artisanales. La "Flacatoune" est une bière brassée dans la magnifique région de Charlevoix, au bord du fleuve St-Laurent. Je l'ai découverte cet été et adoptée de suite. Elle a bon goût et j'adore son étiquette!
  • Des bleuets ! Rien à faire, les myrtilles de France n'égaleront jamais les bleuets du Québec. Peut-être parce que le climat du Québec est plus humide... Les bleuets sont gros, juteux et goûteux avec une superbe couleur "bleu violacée". A déguster avec un filet de sirop d'érable!

 

 

Avez-vous des projets en cours à présenter à nos lecteurs ?


Mon métier en cuisine est intimement lié au Web. C'est pourquoi, en plus de mon blog (www.biorecettes.com) et de mon site Internet professionnel (www.frederiquechartrand.com), je travaille actuellement au développement d'une application iPhone BioRecettes.

 

 

Pour le plaisir des papilles et des yeux, au travers une "cuisine moderne, saine, belle et simple", n'hésitez pas à parcourir le blog et les autres sites de Frédérique Chartrand :

Photo Frédérique Chartrand Soupe Mais

 

 

Suivre Frédérique Chartrand
sur Facebook

Suivre Frédérique Chartrand
sur Twitter

Suivre Frédérique Chartrand
sur son blog : www.biorecettes.com

 

www.biorecettes.com

 

 

Crédits photos : Frédérique Chartrand.

Editions Terre Vivante - Frédérique Chartrand

Liste des archives

Petites douceurs saines

Prendre soin de sa santé sans renoncer au plaisir des papilles, c'est possible avec les alternatives bio au sucre et au beurre !


1,00 €

Prochainement
Livre Repas d'enfants sans gluten

Repas d'enfants sans gluten

50 recettes bio et amusantes pour petits gastronomes

Frédérique Barral

14,00 €


Découvrez les auteurs des Editions Terre Vivante
Editions Terre Vivante – Auteur – Jean-Pierre Oliva Jean-Pierre Oliva

Recherchez un auteur

Annonces

 

Déposez votre petite annonce

 

Espace publicité | Espace revendeurs | Faire un lien vers nous
© 2008 Terre vivante