Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris

Livres

Terre Vivante Livres - librairie - Livres

Editions Terre Vivante - Auteur - Claude Merle

Claude Merle

Claude Merle, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre parcours et vos activités ?
Je suis né en 1956, marié et père de trois grands enfants. Mon parcours est l'évolution de deux pasions : l'apiculture pour la partie loisirs, l'horticulture pour la partie professionnelle.

Dites-nous en plus sur voter passion, l'apiculture.
Tout commence par un environnement de fleurs et d'abeilles auprès de mon père, horticulteur et passionné d'apiculture ayant même breveté un modèle de bi-ruche à réaction... Je baignais depuis le premier jour dans ce qui allait devenir immanquablement mon univers. Très jeune, je me suis intéréssé aux structures collectives apicoles, j'ai été adhérant à l'Abeille Dauphinoise dans les années 70 et élu, en novembre 1977 à 19 ans, au conseil d'administration.
La structure associative et syndicale de l'Abeille Dauphinoise m'a permis de développer le fonctionnement collectif via :
- Un groupement d'achat, qui a vite évolué en coopérative : la S.C.Api.A.D (Société Coopérative Apicole de l'Abeille Dauphinoise).
- Une structure de rucher-école, évoluant vers un Centre d'Etude Apicole de l'Abeille D'auphinoise.
En 2014, l'Abeille Dauphinoise représente avec plus de 1450 adhérent 60% des apiculteurs de l'Isère dans une démarche durable et dans le respect de la biodiversité et de la protection de notre environnement.

Comment êtes-vous devenu horticulteur ?
Tout commence là aussi par l'activité horticole de mon père, il a su me transmettre ses secrets sur la vie de l'abeille et de la culture des végétaux. Très jeune, l'élevage m'a passionné : à 9 ou 10 ans, je gérais tout seul une pépiniè modeste de 800 m² mais déjà j'apercevais tous les aspects de mon futur métier. Je m'oritentais donc vers le paysage en passant le concours d'entrée à l'école de Lyon. Avec un niveau de BTAO (Brevet de Technicien Agricole à Options) et mon BEPA (Brevet d'Etude Professionnel Agricole option espaces verts) en poche, je reste (bénévolement) 18 mois sur l'exploitation familiale. En 1975, je réussis le concours d'entrée comme OP1 aux espaces verts de la ville de Grenoble. J'y suis toujours aujourd'hui en tant que technicien, reponsable du Centre Horticole.

Pouvez-vous nous donner quelques exemples dans votre vie professionnelle de ce que vous faites en matière d'écologie ?
Il a fallu, comme pour l'apiculture, se déformater de tout l'enseignement de la gestion moderne de nos espaces, à grand renfort d'usage de molécules chimiques et de pratiques destructives des sols. Aujourd'hui et depuis plus de 10 ans, nous sommes revenus au zéro Phyto, aux amendements naturels, au compostage, à la préservation de la biodiversité. J'ai également participé à l'installation d'une dizaine de ruches dans les espaces vers de Grenoble, permettant ainsi à la ville d'être apicultrice et productrice de miel.

NDLR : Le livre J'installe une ruche dans mon jardin est sortie en janvier 2015

Ecoutez l'interview radio de Claude Merle sur le livre J'installe une ruche dans mon jardin

Editions Terre Vivante - Claude Merle

Découvrez les auteurs des Editions Terre Vivante
Editions Terre Vivante – Auteur – Guy Avril Guy Avril

Recherchez un auteur

Annonces

 

Déposez votre petite annonce

 

Espace publicité | Espace revendeurs | Faire un lien vers nous
© 2008 Terre vivante