Présentation auteurs, formateurs, illustrateurs

Terre Vivante Livres - Kiosque Magazine - Présentation auteurs, formateurs, illustrateurs

Editions Terre Vivante - Auteur - Nadège Lanvin

Nadège Lanvin

Comment en êtes-vous venu(e) à vous intéresser à l’écologie en général et aux thématiques que vous traitez en particulier ?

J’ai commencé à m’intéresser au yoga quand j’avais 9 ans, en voyant ma mère pratiquer et en feuilletant son livre d’André Van Lysebeth J’apprends le yoga. Par ailleurs, je confectionnais des journaux et j’écrivais des poèmes, rêvant de devenir journaliste.

A 19 ans, je me rapproche de mes rêves en commençant le yoga et en faisant des études de communication. Le yoga fait depuis partie de ma vie.

Sans en avoir encore conscience, je fais l’expérience de l’aspect thérapeutique du yoga. En effet, je suis née avec un pied bôt, équin, varus, petit handicap qui m’interdisait toute pratique sportive sereine et que le yoga m’a aidé à accepter et à soigner.

L’aspect spirituel de cette pratique s’intègre aussi dans ma vie quotidienne, notamment en m’aidant à surmonter les « coups durs » que nous rencontrons tous au cours de notre vie. Le yoga est pour moi un moyen d’être libre, de prendre sa vie en main et de s’engager, maître mot de tout ce que j’essaie de mettre en place. Le yoga enseigne le respect de soi, des autres et de tout ce qui nous entoure. Ecologie et yoga vont de pair.

La vie continue, je ne deviens pas journaliste mais je travaille entre autres dans des agences de photos, notamment 10 ans chez Sipa Press.

En parallèle, je commence à enseigner le yoga à mes collègues et pour des familles au café associatif le Cafézoïde.

Pour mes 40 ans, mes parents m’offrent ma formation de professeure Sivananda. Tout va alors très vite : je retrouve l’écriture en tenant un blog de yoga, je commence à donner des cours sur mon temps libre et je rencontre mon associé. Notre projet de créer un centre de yoga et de pratiques douces prend forme rapidement lorsque nous trouvons le lieu idéal début 2012.

Yoga & Co ouvre ses portes en septembre 2012. Je continue à me former régulièrement (pilates, nidra, yogathérapie, yoga du rire, Hormon Yoga Therapy, Moon Mother) et j’enseigne au centre entourée d’une équipe d’une vingtaine de professeurs.

Créer un espace de bien-être dans un quartier de Paris dit « difficile », le 19ème arrondissement, était un gros challenge. Et je suis ravie de participer à l’amélioration de la vie de mon quartier.

En 2016, j’ai commencé à écrire des articles pour Esprit Yoga, qui connaît mon intérêt pour la yogathérapie et mon envie de partager mes expériences. Trouver des solutions alternatives, douces, écologiques et joyeuses aux problèmes de santé, maintenir la bonne santé physique et mentale, ce sont bien les objectifs de la pratique du yoga.

C’est tout naturellement que nous avons décidé d’aller un peu plus loin ensemble avec l’écriture d’un livre de yogathérapie ayant pour thématique l’hypertension.

 

Pour chacun des livres écrits à Terre vivante, quelle a été votre motivation pour le sujet ? Quelles ont été les expériences qui vous ont permis de nourrir les thèmes abordés ?

Ecrire un livre sur l’hypertension artérielle ne coulait pas de source pour moi. Suis-je légitime pour écrire sur une maladie qui touche près d’un tiers de la population ? Suis-je ne légitime en n’étant pas médecin, métier que je respecte au plus haut point ?

Mais, au fur et à mesure de mes recherches sur le sujet, je me suis aperçue que j’avais expérimenté les bienfaits du yoga sur la pression artérielle, car beaucoup de pratiques de yoga équilibrent la tension et évitent d’avoir des ennuis d’hypertension.

J’ai pris conscience de combien le yoga pouvait activement accompagner les malades et s’avérer préventif.

La yogathérapie est une façon de se prendre activement en mains, rejoignant encore une fois l’expérience de la liberté et de l’engagement. On n’est plus entre les mains d’un système médical qui s’occupe entièrement de notre guérison, mais on prend part en trouvant, avec son professeur, ce qui peut nous soulager. On devient acteur de sa guérison.

Souvent, cette expérience rejaillit sur d’autres domaines de la vie : que manger pour aller mieux ? Quel mode de vie adopter ? Que changer dans ses comportements ? Reprendre sa vie en main, pour aller mieux, avec bienveillance et plaisir.

Prendre soin de soi, c’est aussi la voie pour prendre soin des autres, être plus disponible et à l’écoute pour les autres. C’est rejoindre la signification initiale du yoga : relier.

Se relier à soi, se relier à la nature, se relier aux autres.

 

Etre édité par Terre vivante, cela a peut-être pour vous un sens particulier. Si oui, pouvez-vous nous en parler ?

Être éditée dans une maison d’édition dont le fer de lance est l’écologie, quel bonheur ! Là encore c’est continuer pour moi un parcours engagé et cohérent. Prendre soin de sa santé par le yoga est pour moi un acte écologique. Faire du yoga, c’est non seulement faire le plein d’énergie, mais aussi prévenir les maladies et donc diminuer la prise de médicaments, manger sainement en accord avec la nature, arrêter les pensées négatives qui altèrent aussi notre santé, prendre de la distance par rapport aux injonctions de consommation en cherchant ce qui est réellement nécessaire à notre bonheur.

Les ouvrages des éditions Terre Vivante redonnent de la valeur aux choses simples et séparent ce qui est important du reste.

 

Que ce soit dans les gestes quotidiens de votre vie professionnelle ou de votre vie personnelle, pouvez-vous nous donner quelques exemples de ce que vous faites en matière d’écologie qui pourrait intéresser nos lecteurs ?

Je suis de celles qui croient que les petits ruisseaux font les grandes rivières. Je suis végétarienne depuis 30 ans. Je suis ravie de montrer que le végétarisme n’altère pas la santé. Je fais attention dans mon centre de yoga de limiter le gaspillage énergétique, d’utiliser des produits ménagers bio, de polluer le moins possible par mes activités professionnelle et personnelle. J’aime m’habiller et me meubler chez Emmaüs, pour donner une seconde vie aux objets et aider les compagnons. Ça n’est pas un engagement militant mais j’y pense constamment dans mes gestes quotidiens et j’espère ainsi donner l’exemple.

 

Avez-vous des projets en cours à présenter à nos lecteurs ? Si oui, lesquels ?

J’ai envie de continuer à éditer sur la yogathérapie avec les éditions Terre Vivante. Les deux thématiques qui m’intéressent seraient la ménopause et la digestion.

J’ai écrit aussi un livre pour enfants.

 

Liste les articles

TITRE

AUTEURS

CATEGORIE

PRIX

Couverture Je soigne mon hypertension avec le yoga - Terre vivante Je soigne mon hypertension avec le yoga
Disponible et nouveauté
Nadège Lanvin (Auteur)

Yoga & Santé

12,90 €

Liste des archives

Jardiner, c'est la santé

Le jardinage bio ne se limite pas à la simple production de fruits et légumes. C’est aussi une manière d’être connecté à la nature, d’effectuer une activité physique régulière, de manger sainement ou encore de créer du beau dans son quotidien. Bref, que du bonheur… à condition d’utiliser les bons outils et les bonnes postures au potager.


1,00 €
Le yoga du jardinier

Jardiner est une activité physique intense. Vous sollicitez régulièrement l’ensemble de vos membres, et plus particulièrement le dos et les articulations. Pour soulager et équilibrer cet outil indispensable qu’est votre corps, voici une séquence de dix postures de yoga à réaliser chez vous.


1,00 €
Espace publicité | Espace revendeurs | Faire un lien vers nous
© 2008 Terre vivante