Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs. La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris

Nos auteurs, formateurs, illustrateurs, ...

Terre Vivante Livres - Kiosque Magazine - Nos auteurs, formateurs, illustrateurs, ...

Editions Terre Vivante - Auteur - Carole Ibrahima

Carole Ibrahima

Comment en êtes-vous venu(e) à vous intéresser à l’écologie en général et aux thématiques que vous traitez en particulier ?

Je suis une insatiable curieuse. Une touche à tout, amoureuse de la vie et des gens. Et mon parcours personnel et professionnel en sont les témoins, que ce soient à travers mes métiers artistiques (styliste, graphiste, illustratrice) ou ceux de développement personnel (relaxologue, sophrologue, médiatrice artistique).

L’écriture n’est pas venue par hasard dans ma vie. Je dirai même qu’elle est au centre de ma vie. J’ai toujours écrit. Adolescente, l’écriture me servait d’exutoire. J’aime coucher sur papier les anecdotes de ma vie, mes émotions, mes aventures. Écrire, c’est créer. Créer un univers, une ambiance… Et j’aime créer. Que ce soit à travers la peinture, la couture, la photographie ou encore à travers la cuisine, tout est question d’imagination, d’éveil des sens. Et pour ce livre, allier ma passion de l’écriture à celle de cuisiner en passant par l’illustration a été un réel plaisir.

Quand je suis devenue maman, ce sont des histoires que je racontais à mes enfants. Des histoires tout droit sorties de mon imaginaire. J’en retranscrivais certaines sur papier ensuite. Petit à petit, tous ces métiers ainsi que mes lectures m’ont amenée à me questionner sur le rôle de l’homme dans notre société. Les formations que j’ai pu faire ainsi que le fait de devenir maman m’ont fait prendre conscience de l’importance de donner des valeurs aux futures générations. Des valeurs de respect, d’altruisme. Mais aussi de protection de l’environnement…

Lorsque ma fille m’a demandé de ne plus manger de viande, ce fut un réel choc mais j’ai voulu relever le défi de l’aider dans sa démarche malgré mes appréhensions. Et cela a changé mon regard sur notre alimentation, sur notre façon de consommer, sur les conditions d’élevage des animaux. Et aussi sur l’importance de faire attention aux aliments que l’on mange, à leurs valeurs nutritionnelles, à l’empreinte carbone des produits que l’on consomme… C’est ainsi que depuis plusieurs années, on essaye un maximum de manger bio et local. Je continue toujours de cuisiner avec plaisir et envie. Et même si nous ne sommes pas devenus tous végétariens ni activistes, notre conscience a fait que la viande n’est plus au centre de notre alimentation. Pour écrire ce livre, j’ai travaillé sans relâche pendant 5 ans en parallèle de mon métier, de mes formations et mon rôle de maman. Je suis une maman entière qui ne fait rien à moitié. J’aime prendre du temps en famille, jouer, créer, cuisiner, lire… Le travail pour moi reste une source de plaisir et j’ai choisi des métiers allant dans ce sens.

Pour chacun des livres écrits à Terre vivante, quelle a été votre motivation pour le sujet ? Quelles ont été les expériences qui vous ont permis de nourrir les thèmes abordés ?

Ma motivation première pour écrire ce livre a été de laisser une trace de notre aventure à mes filles. De mémoriser les anecdotes de cette aventure mais aussi d’avoir un aide-mémoire qui me servirait au quotidien. Je voulais écrire le livre que j’avais cherché sans le trouver. Un livre qui correspondait à ma situation de « maman carnivore novice » dans le monde végétarien.

Puis par la suite, j’ai voulu répondre aux demandes qui m’ont été faites pour aider les gens dans leur démarche de « manger différemment ».

Pour écrire ce livre, je me suis beaucoup documentée en lisant, testant et décortiquant nombre de recettes végétariennes. Beaucoup d’entre elles me paraissaient sorties tout droit d’un livre de science-fiction tellement les ingrédients ne me parlaient pas même si les photos étaient toutes plus alléchantes les unes que les autres. En plus, j’ai pris quelques cours de cuisine pour m’imprégner et acquérir certains conseils pratiques.

Mais la plus grande expérience pour écrire ce livre a été notre quotidien et les nombreux tests que j’ai fait à ma famille et mon entourage. Je pouvais recommencer une recette 5 fois dans le même week-end pour arriver à mettre tout le monde d’accord. Mais ce fut un réel plaisir qui a renforcé encore plus nos liens familiaux.

Etre édité par Terre vivante, cela a peut-être pour vous un sens particulier. Si oui, pouvez-vous nous en parler ?

Concernant l’édition, c’est le premier livre que j’écris et qui est édité chez Terre Vivante. Pour ce livre de cuisine très personnel et dans lequel je parle de ma famille, je voulais une maison d’édition en adéquation à mes valeurs. Une maison d’édition respectueuse de l’environnement et surtout de ses auteurs.

Je souhaitais que mes demandes soient entendues et que l’on comprenne l’essence de ce livre. Et c’est de suite l’impression que j’ai eu lors de mon premier contact avec Terre Vivante.

De plus, l’un de mes livres de « chevet » dans ma cuisine est celui de Claude Aubert « Amande, sésame, avocat… » et leur charte graphique ressemble à ce que je fais, colorée et gaie.

Que ce soit dans les gestes quotidiens de votre vie professionnelle ou de votre vie personnelle, pouvez-vous nous donner quelques exemples de ce que vous faites en matière d’écologie qui pourrait intéresser nos lecteurs ?

Nous essayons d’être respectueux de notre environnement et de polluer le moins possible même si ce n’est pas toujours évident.

Nous trions nos déchets, nous réutilisons les cahiers qui n’ont peu ou pas servis pour en faire des cahiers de brouillons ou autres, nous achetons le plus souvent possible en magasin bio et des produits français. Nous évitons la consommation de sacs plastiques, réutilisons les pochettes en papier des magasins bio et utilisons le plus possible des produits non testés sur les animaux. De même, nous réalisons nos plats et gâteaux préférés. Et bien évidemment, nous ne sommes pas des consommateurs compulsifs…

Avez-vous des projets en cours à présenter à nos lecteurs ?

Comme je l’ai dit, j’adore écrire et l’écriture fait partie intégrante de ma vie depuis toute petite. J’écris tous les jours.

J’ai divers projets qui me tiennent particulièrement à cœur dont un autre livre de recettes déjà en cours, une série de livres illustrés sur le développement personnel, un roman et peut-être une bande dessinée.


Liste les articles

TITRE

AUTEURS

CATEGORIE

PRIX

Couverture Maman, je ne veux plus manger de viande ! Maman, je ne veux plus manger de viande
Disponible et nouveauté
Carole Ibrahima (Auteur)

Conseils d'expert

17,00 €
Espace publicité | Espace revendeurs | Faire un lien vers nous
© 2008 Terre vivante